Archive | 16:01

City Plug : le e-tourisme du shopping

25 Nov

Pages d’or, Pages blanches, Google, Resto.be… Le web, c’est pratique, mais il y avait un manque. C’est là que City Plug intervient.

Lancé en avril 2008, CityPlug.be est un city-guide interactif à destination d’un public urbain et actif. Shopping, restaurants, bars, beauté et loisirs : CityPlug.be vous permet de (re)découvrir les bonnes adresses de votre ville, mais aussi de partager avec les autres internautes vos meilleurs plans. Une fois enregistré sur le site, vous pouvez proposer de nouveaux lieux, ajouter votre critique aux endroits existants ou consulter les avis laissés par vos amis. (CityPlug par CityPlug lui même)

Prenons un exemple : je travaille à Bruxelles, j’habite à Binche dans le Hainaut, je finis à 17h et j’adore le sauna (oui c’est vrai, je suis une grande fan!)
Maintenant, amusez vous, cherchez sur le web, un sauna dans ma région, ouvert en semaine après 17h et qui ne soit pas un club libertin ou un sauna gay.

Pas facile du tout!

Et puis, j’ai découvert City Plug. Pratique pour la femme débordée que je suis, il y a simplement un moteur

de recherche qui m’indique le sujet de ma recherche dans le lieu que je recherche.
Pour ce qui est de mon sauna, l’affaire est vite réglée : la plupart des lieux référencés possèdent une description, un avis des utilisateurs et même le site web avec plus d’informations.
sortons du contexte de la working woman et devenons des fêtards. Le mardi soir, je m’ennuie. Le site quefaire.be ne me propose rien de bon et je file donc sur CityPlug, je clique sur « ouvert tard le soir » et choisir une lieu proche de chez vous pour faire la fête. Le plus dur reste à faire : y emmener vos amis.

Le second avantage, c’est la critique des utilisateurs. Certaines se sont pas constructives, dire que son sandwiche du Subway à Bruxelles contenait trop de salade, c’est un peu raconter sa vie. Par contre, on y trouve des avis sur la cuisson des viandes, le dosage de la mayonnaise, la propreté des toilettes, le rapport qualité/prix… là, ca devient intéressant!

Pour les marmitons parmi nous, il y a même une section « Les recettes de leur cuisine » ou l’on peut découvrir les recettes de certains restaurants connus ou non.

Je conclurais pas une petite pensée pour la carte « CityPlug », une carte de fidélité au mini prix de 3,5€ (l’équivalent des frais d’envois). Cette carte, appelée Cartoo, est une carte qui reprend toutes vos anciennes cartes de fidélités des magasins participant à l’actions, condensées dans une seule carte.

CityPlug existe aussi en version mobile compatible pour SmartPhone et Iphone. C’est un peu la nouvelle version du e-tourisme : le e-tourisme du shopping!
City plus est également présent sur Twitter (ici) ainsi que sur Facebook ()

Pour plus d’infos, rendez vous là :

Bon amusement!

Article par Laurie Tchewwy Diricq

Comment garder la pêche en hiver?

25 Nov

Dur dur, quand il fait froid, de ne pas se laisser embobiner par le temps gris, le ciel gris, les bâtiments gris et j’en passe!
Alors qu’il est si simple de garder le sourire, voici quelques petits conseils « Made By Tchewwy » pour ne pas souffrir d’une crise de nerfs en plein hiver:
1- On révise sa garde-robe
Pour les fashionistas, c’est le pied : on reprend l’entièreté de sa garde robe, et on l’améliore. Et pour les plus accros du shopping d’entre nous, c’est simple : l’hiver, c’est l’occasion de s’habiller de la tête aux pieds sans oublier les chaussettes, les gants, les bas en laine, les manteaux, les écharpes, les pulls, les bonnets… tous ces joujoux que l’été nous a faits oublier.
2- On se dope à la vitamine
Pas question de se faire avoir par le manque d’énergie et de bonne volonté. Alors direction le supermarché pour faire le plein de bonnes vitamines, de minéraux et autres éléments importants à notre santé (oui maman!). Donc on en profite pour faire une razzia sur les mandarines (si chères à ce bon Saint Nicolas), les pommes et les carottes qui rendent aimable. Je peux vous jurer qu’un smoothie, bu au fond du fauteuil, plaid sur les genoux, la chaleur du radiateur et des couches de vêtements sur notre corps, c’est presque aussi bien qu’un cocktail de fruits en terrasse sous le soleil.
3- On s’assemble
Je pourrais ici dévier facilement sur les Lego© et autres Playmobils© qui s’emboîtent, mais non, je parle de se rassembler au sens propre, en groupe, meute et autres. Plus de gens c’est également plus de chaleur humaine. Et occuper son esprit sur ce beau brun qui parle de Playstation, ça vous emmènera bien loin du froid!
4- On se bouge
Réveil à 6h, néon de la salle de bain, néon de la cuisine, néon du train ou des autoroutes encore noires, néons de la boite/école/lieu ou vous travaillez, néon du restaurant/sandwicherie, néon du train du retour ou des autoroutes déjà noires, néons de votre cuisine, néon de votre salle de bain et néon de votre télévision. Si avec tout ça, on ne parle pas d’écran total, je mange mes pantoufles!  Moralité, pour éviter le dépression hivernale, on sort de chez soi le plus possible. Par exemples, allez faire vos courses à pied, sortez faire la conversation aux fumeurs à l’extérieur, garez vous loin de chez vous… mais surtout, PROFITEZ de la luminosité! Et votre corps vous dira merci.
5- On se chouchoute
Non, non et encore non, les bas et autres pantalons ne sont pas une raison pour laisser vos jambes ressembler à un ours en peluche. On profite de l’hiver pour se faire (encore plus)belle. Tout est prétexte à prendre soin de soi : le bain est chaud, la douche est revigorante, on fait briller les cheveux, on soigne ses ongles pour faire bonne impression sous les gants ou assortir à la couleur de ses mitaines, on s’hydrate bien, on sourit et on se trouve sexy. L’avantage de l’hiver, c’est que les bourrelets, les petits kilos en trop et autres matières à complexes, ne seront pas les calvaires de votre petit haut moulant.
6- On s’illumine
Noël, Nouvel an, Saint Nicolas.. rien qu’en ouvrant un peu les yeux, on peut se rendre compte de l’énorme effervescence qui se trame pour les fêtes de fin d’année. Alors on laisse à l’adolescence les revendications du « c’est une fête commerciale » et on s’illumine à notre tour! Quoi de mieux que d’admirer les efforts de déco des villages, des commerces, des rues… Et puis, il y a le fabuleux sapin de Noël. Soyez créatifs, laissez parler l’enfant qui est en vous et décorez le plus-beau-sapin-de-noël-du-monde à vos yeux. Et pas besoin de faire d’énorme dépenses, si on a un peu d’imagination!
7- On invite

Et on invite les amis, les amis des amis et la famille à déguster une raclette, une fondue, un festin préparé par nos petites mains. Et on déguste en plus. Bien évidement, on évite de le faire 3 fois par semaine mais c’est toujours bien de partager un repas, tel Jésus et ses apôtres (là je divague).

8- On rock’n’rolle
L’été de tous les festivals est bien derrière nous, et bien que les artistes n’hibernent pas durant l’hiver, on a vite tendance à bouder les devants de scène, les hordes de fans et les premières parties des concerts. Sachez pourtant qu’il y a de nombreuses activités auditives indoor géniales telles que « Le père Noël est un rockeur », une initiative géniale des créateurs du Dour Festival ou l’entrée s’échange contre un jouet en bon état pour le Noël des enfants pauvres. Ne laissez pas vos oreilles se flétrir, profitez de l’hiver pour faire le plein de nouveautés musicales et découvrir des gro upes qui, jusqu’à maintenant, n’ont pas encore eu la chance de vous convaincre.
9- on rit
On profite des vacances, de l’hiver, du froid pour rire, le plus possible. Moquez vous, lisez des blagues, regardez ou écoutez Cauet à la TV/Radio, faites vous l’intégrale des enfants de la télé ou surfez simplement sur Youtube en tapant « publicité » et laissez vous aller à quelques fous rires bien mérités.
10- On cocoone
On profites de l’hiver, du chauffage et de la couette pour se reposer le plus possible, effacer les cernes et les gerçures du froid. On en profite pour se remettre à jour et découvrir les méfaits de Earl, les théories de Sheldon et Leonard dans The Big Bang Theory, la guerre Waldorff-Bass de Gossip Girl et les chansonnettes de Glee. De plus, ça vous permettra de renflouer les dépenses de votre décodeur télé, de câliner votre Jules ou votre chat ou papoter indéfiniment avec vos amis.
Maintenant, c’est à vous d’aimer l’hiver, les cadeaux, les fêtes, les vacances, les primes de fin d’année, mon anniversaire, Saint Nicolas, Père Noël, Rudolf, la neige, le verglas et les bûches glacées.

 

article par Laurie Tchewwy Diricq

%d blogueurs aiment cette page :