Monsieur est malade?

25 Mar

Dans une relation amoureuse, il y a toujours des étapes.
Plus vous franchissez celles-ci et plus sous savez que vous vous rapprochez de la case “Amour Fou”.
Mais avant d’y parvenir, Jules trouvera une quantité astronomique d’embûches qu’il vous faudra surmonter… Accrochez-vous !
Imaginez… Jules est installé confortablement dans vos bras quand soudain, c’est le drame : il éternue !
Vous allez devoir faire face à une dure réalité de l’espèce masculine : Un homme malade est un homme persuadé qu’il frôle la mort.
Je ne plaisante pas ! Il a été prouvé (non scientifiquement) par moi-même et mes comparses, qu’un homme, de tout âge, se considère comme étant « au bout de sa vie » lorsque le moindre petit microbe le frôle.

Pourquoi?

La véritable raison est que, depuis toujours, les femmes sont conçues et préparées pour pouvoir supporter la douleur : règles, accouchement, cystite, épilation… Tandis que l’homme, lui, ne voit la douleur que momentanée: griffes, hématomes, égratignures, … Ceci explique donc que même malade, si Jules est malade aussi, vous allez devoir jouer les infirmières.

Et moi?

C’est à vous de faire le choix, mesdames! Soit vous attendez patiemment qu’il se remette sur pied de son micro rhume qui l’a presque conduit aux soins palliatifs, soit vous prenez sa guérison en main.

Pour la 1ère solution, je ne peux pas vous aider, par contre pour la 2e, j’ai des petits conseils d’amies à vous offrir!

1- Essayez de vous renseigner sur sa maladie. Symptômes, douleurs, depuis quand… Il se sentira au centre de votre attention et guérira mentalement un peu. Usez de votre psychologie féminine 😉
2- Ne le grondez pas s’il en fait des tonnes. La vérité, c’est qu’il est jaloux. Nous supportons 9 mois de grossesse, les contractions, les migraines hormonales, les crampes, les épilations répétées, … et surtout, toutes les pubs sont dirigées droit vers notre cerveau. Je peux donc comprendre que Jules en fasse des tonnes sur son petit bobo, il n’est pas habitué et son égo de mâle en prends un coup.
3- Jouez les infirmières. Le potentiel érotique de la blouse blanche mélangé au vôtre, vous pouvez être sure qu’il sera beaucoup moins malade tout à coup !
4- Sortez les remèdes de grand mère. C’est l’occasion de démontrer tout votre savoir-faire, votre intelligence supérieure et votre instinct féminin. Fouillez les livres de remèdes et conseillez le, avec un air affirmé et connaisseur. Vous ferez des miracles !
5- Tombez malade aussi. Ce sera une occasion idéale pour cocooner à 2 et prendre soin l’un de l’autre.

Quelques remèdes de grand mère:

Il a mal aux dents? Faites lui boire une gorgée d’alcool très fort (liqueur, saké, peket…), se gargariser avec et ensuite le recracher. L’alcool anesthésie la douleur.
Il a un rhume? Un bon bol de lait chaud avec du miel et “au lit” !
Il a mal au ventre? Il faut prendre un clou de girofle et le mâcher le plus longtemps possible.
Il a des soucis de digestion? Une tisane aromatisée à la canelle ou à l’anis fera aussi des miracles !
Il a mal aux yeux? Faites une purée avec un bout de pomme et appliquez le en pansement sur l’oeil pendant une petite demie heure.
A vous maintenant de vous transformer en Wonderwoman et de prouver à Jules que sans vous, il n’est rien!
Article rédigé par Laurie Tchewwy Diricq & Line Laurent
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :