Archive | Boys & Girls RSS feed for this section

Testez votre binchoisitude!

12 Juin

Avec l’été qui arrive, Binche s’est réveillé et fait de plus en plus parler de lui sur les réseaux sociaux : l’envie de doubles, une bonne bière en terrasse, le beach volley, les fêtes de la musique… Parce que oui, ça semble étonnant, mais en fait, Binche n’est pas qu’un carnaval!
Ayant un amoureux contrariant qui vient de La Louvière, je passe beaucoup de temps à lui apprendre et lui énumérer pourquoi les Binchois aiment tant Binche. Alors tant qu’a faire, autant en faire profiter aux autres aussi.

Testez votre taux de Binchoisitude:

Avec ce test, vous allez pouvoir calculer si oui ou non, vous êtes un vrai binchou ou si vous pourriez l’être.
Parce que nous, les binchois de coeur, on aime notre ville, pour ses forces et faiblesses.
Épreuve 1: La binchoise blonde, brune ou rose?
Binche, c’est aussi la brasserie Binchoise, qui exporte ses bières jusqu’à l’autre bout du monde. Impossible de l’ignorer!
-> Rendez vous à la Brasserie Binchoise pour des dégustations en bonne forme. Le premier qui louche a perdu!
Épreuve 2: les pavés
C’est une fierté énorme pour nous quand on prends des photos avec nos gsm ou nos appareils photos des gilles qui battent en rythme les pavés avec leurs sabots. Mais Binche, ce n’est pas QUE le carnaval, c’est aussi 360 autres jours sur l’année avec nos pavés.
Et si on aime s’en vanter parce qu’ils sont plus gros qu’à Mons, on aime pas du tout se casser la figure devant toute la population assemblée sur les terrasses quand notre talon reste coincé dedans.
-> Faites le test, en talons, d’aller de l’Excellence au Zouave. Le premier arrivé à gagné!

Épreuve 3: Simple ou doubles?
Les doubles, ce n’est pas une question de tennis et encore moins d’hamburger. C’est aussi une succulente recette de notre patrimoine.
Une recette de crêpes à la bière qui contient un fromage très fort.
-> Alors maintenant, à vos poêles!
Pour la recette, merci au blog de Monique! [La recette des doubles de Binche]

Épreuve 4 : La créativité
C’est surement l’épreuve la plus compliquée. Chaque année, des personnes rivalisent de créativité pour passer juste une soirée déguisée. Juste une et pourtant, des mois de travail. Je parle bien sur des trouilles de nouilles! Mais il n’y a pas que les trouilles de Nouilles. Non, pour pouvoir affirmer être un vrai Binchois, vous devez avoir déjà au moins une fois dans votre vie suivi la foule de gens costumés qui s’engagent dans les ruelles derrière l’hôtel de ville pour jouer « les airs interdits » avec les musiciens de l’amicale. Rien que d’en parler, j’ai la chair de poule!
Pour ceux qui veulent en savoir plus, un petit tour au Musée international du Carnaval et du Masque va vous éclairer! (et dites bonjour à ma maman dans la vidéo)
-> Fouillez, chinez, rêvassez, réfléchissez à un costume exceptionnel, masque compris, qui résistera au « passage de la ruelle » et rendez vous le lundi qui suit la dernières soumonce.

Épreuve 5 : Le Ravel
Prennez votre trainning, vos baskets et votre plus beau tshirt « nike » et mettez vous à courir sur le Ravel. Il faut le dire, ce parcours est un rêve. Il est propre, il est beau, il est tranquille… On peut s’y balader en vélo, à pied, à cheval et même apprendre à nos enfants comment rouler des mécaniques sur le destrier.
->  Démarrez à la rue de Buvrinnes et tenez bon jusqu’à Bonne-Espérance. Vous pouvez ensuite vous offrir une bière bien fraîche.

Épreuve 6 : Musique Maestro!
Binche, ce n’est pas que des fanfares et Mister Cover. C’est aussi de petits groupes qui se forment et tente de percer mais aussi des chanteurs plus âgés, des groupes de tous les univers musicaux qui se connaissent. Et puis.. un hymne!
-> Rappelez vous une certaine chorégraphie qui a rythmé votre jeunesse, et qui a en plus été composée à Leval. Réfléchissez bien, le premier qui trouve, reçoit le mp3!

Épreuve 7 : Les remparts et leur histoire
Légèrement en ruines, nos remparts sont de véritables monuments de l’histoire! Prennez le temps de faire le tour de la ville, de profiter de nos monuments d’histoire et parcourez l’histoire de Marie de Hongrie, Charles Quint et du château unique qui surplombait la ville.
-> Participez à une procession, une manifestation, un spectacle, les triomphes de Binche ou simplement à une balade audioguidée.

Épreuve 8 : l’architecture
Savez vous que l’hôtel de ville est réalisé en grés de Bray? Et que la gare aussi? Et que l’église de St Ursmer est réalisée en 3 briques de 3 époques différentes? Savez vous qu’il y a un jeu de quille au milieu de la Grand’Place? Non?
-> Passez à l’office du tourisme prendre rendez vous avec l’un des guides de la ville. Il y a plein de choses à apprendre d’eux pour vos voyages en groupes ou vos promenades.

Épreuve 9 : Parlez vous le Binchou?
Chez nous, on a une langue bien particulière : le picard Binchou! A mi chemin entre du wallon et du ch’ti, il ne faut pas confondre les « capias » et les « capiaux »! Le Patois Binchou, c’est tout un art. Et si vous ne le parlez pas encore, passez à La librairie de la Reineet demandez le dictionnaire « Vîve èl’ patois binchoû! ». Une merveille!

Je ne parle pas du sport, des associations et des activités de quartier car il y en a énormément. Rubgy, sport de combat, judo, cercle équestre, maison de jeunesse, brocanteurs, radioamateurs… Toutes ces personnes trouvent leur bonheur quelque part à Binche.

Alors, vous êtes un bon binchois?
Si vous n’êtes pas encore convaincu, passez à l’office du tourisme, prenez un peu de lecture et flânez dans nos pavés, dans nos ruelles, dans nos parcs .. Je vous promet que vous allez être content!

PS: En y réfléchissant bien, ça pourrait être un chouette concours à faire faire par les prétendants au poste de bourgmestre au lieu des élections!

The town of Binche

Ce n’est pas Bali, mais c’est quand même beau!

Article rédigé par Laurie Tchewwy Diricq

Vide-dressing : Pourquoi? Pour qui? Comment? Où?

24 Mai

En ce moment, on en voit et on en parle de plus en plus, que ce soit sur Internet ou dans par le bouche à oreille : les vide-dressing.

Les accros à la mode savent déjà par coeur comment s’y retrouver. Mais comment faire pour les autres? Tout d’abord, le vide dressing est une vente à (très) petits prix des vêtements en bon état qui encombrent une garde-robe.

Tout le monde connaît les systèmes de la croix-rouge, les “bulles” humana ou encore Emmaüs. Mais quand on est pas très riche, se faire un peu d’argent avec ses vêtements trop petits, trop grands ou plus à notre goût peut être un véritable bon plan.

Le vide-dressing, c’est aussi des échanges avec les femmes enceintes : ces vêtements à élastiques qui ne se portent que quelques mois peuvent toujours faire plaisir à une autre.

Confiance ou pas confiance?

Acheter d’occasion, vêtements ou pas, c’est comme pour les voitures : ils ont parfois des vices cachés. Il suffit de repérer “au feeling” la personne à qui l’on peut faire confiance.
Sur Facebook, ce sont des vrais visages que l’on voit au dessus de l’annonce. Si la personne veut continuer à vendre, il vaut mieux qu’elle aie de bons retours et donc qu’elle vende de la qualité. Dans les vide-dressings organisés, prennez le temps de vérifier qu’un vêtement ne possède pas de trou ou de tâches.

Le prix?

Que vous soyez vendeur/euse ou acheteur/euses, ne soyez pas trop gourmands. Le vide-dressing met la priorité sur les tout petits prix pour les vêtements classiques. Il y a beaucoup de personnes qui recherchent des vêtements de marque parce qu’une mode passe très vite. Idem pour les chaussures, une paire de converse peut se trouver au même prix qu’une paire de stilettos Replay. Il faut avoir le bon oeil.

Pour quel style?

Il y a des vides-dressing pour tous les goûts! Que vous soyez enceinte, rockabilly, gothique, classique, fans de Hello Kitty ou habillées en Gucci de la te aux pieds, il existe des vide-dressing pour vous. Sur Facebook, en postant dans un groupe vos demandes, certaines personnes vous enverront bien volontiers vers les vides-dressing adaptés pour vous.

Où les trouver?

Il a y beaucoup de vide-dressings sur Facebook. Souvent dans des groupes qui vous permettent de mettre en vente ou d’acheter dans votre région.
Pour ceux qui n’ont pas Facebook, il y a des vide-dressings organisés. Il suffit de se renseigner (généralement avec une amie qui apprécie ce genre de “troc”) autour de soi ou de surveiller les petits journaux.

  • Sur Facebook :

– Vide dressing du Hainaut: https://www.facebook.com/groups/videdressinghainaut/?ref=ts
– A vendre sur La Louvière, Mons et Soignies : https://www.facebook.com/groups/331247583594521/

  • Sur Internet :

– www.videuse.com

  • Le vide dressing géant de ce samedi à Mons :

En collaboration avec l’Auberge de Jeunesse de Mons, Mons Lifestyle organise, ce samedi 26 mai 2012, un VIDE DRESSING GÉANT.
L’occasion idéale pour les fans de shopping de renouveler leur garde robe à prix tout doux!
Au programme:
– Vide Dressing
– Bar à ongles
– Comptoir à Cupcakes
– Conseils de style
– Découverte des bijoux Odawo
– Séance photo
– Concours à gogo!

Plus d’infos:
http://monslifestyle.wordpress.com/2012/05/11/save-the-date/
https://www.facebook.com/events/136281036502676/

Maintenant, il ne vous reste plus qu’à garder l’oeil ouvert et dénicher LE truc qui va bouleverser votre garde robe!
Bonne chasse!

Article rédigé par Laurie Tchewwy Diricq

Regarde mon poignet, c’est une Ice-Watch!

1 Mar

Ice-Watch, c’est un peu LA montre qu’on aime avoir à son poignet. Et encore, je fais erreur… LES montres!
Pas vraiment pour une question de mode, mais plus pour le symbole : Ice-Watch, c’est le petit belge qui a tout compris!
Bravo à Jean-Pierre Lutgen, le fondateur de la marque, qui vient de Bastogne.. Classe!

Pourquoi?

Parce qu’il a réalisé un canevas tout con et qu’il l’a décliné de toutes les manières possibles!
D’abord, c’était juste en couleurs, puis en petit, en version homme, avec des strass, avec Chrono, avec un coeur, en plastique, en caoutchouc …
C’est un peu comme LE Tshirt H&M de base qu’on aime porter avec tout et n’importe quoi qui serait décliné dans notre garde robe de toutes les couleurs et avec plein de logos.
Oui, un peu comme le concept des chaussettes Archiduchesses!

Moralité: On peut changer de montre  et adapter notre Rolex de plastique comme on veut: selon notre humeur, nos fringues, nos envies, la saison, les fêtes, les circonstances…

Les stars aiment… 

Il faut dire que les stars aiment tout ce qui leur est offert, qui est design et personnalisé.
Niveau personnalisation et personnalité, l’entreprise Belge a été loin :
* Renault a poussé le vice jusqu’à créer une voiture en édition limitée Ice-Watch
-> http://www.renault.be/fr/gamme-renault/vehicules-particuliers/clio/clio/serie-limitee-ice-watch/
* Le festival Ward’in Rock avait une scène Seat et une scène Ice-Watch  (http://www.wardinrock.be)
* Cathy Guetta, l’épouse du dj manchot (ho la méchante Tchewwy!), a sorti une gamme d’Ice-Watch aux couleurs de la tournée « F**K me I’m famous » : ice watch f me im famous
* David Guetta en affiche clairement une dans son clip « One Love »
* la montre Sili White apparaît dans  le clip “ Time ” des Black Eyed Peas.
* Un voilier aux couleurs de la marque s’appelle Ice-Black
* L’entreprise sponsorise de nombreux évènements mais soutient surtout l’association « Make a wish » qui offre aux enfants malades la possibilité de réaliser leurs rêves.
*… Et ça continue!

L’emballage

C’est presque le meilleur : La petite boîte-tirelire colorée en légo qui s’emboîte et s’empile est presque un second cadeau avec la montre.
Écrin, boîte à bijoux, tirelire, cendrier… En plus d’être assez solide, elle décore joliment un bureau ou un étagère. Difficile de la jeter à la poubelle avec le reste du papier cadeau.

Et on trouve ça ou?

Partout. Demandez à votre entourage où ils ont acheté la leur, ou regardez au coin de votre rue ou sur Internet et même sur Facebook.

Site officiel : http://ice-watch.com/
Page Facebook Officielle: http://www.facebook.com/ice.watch
Ice-Watch Webstore : ice watch en ligne

Et sinon, moi, ma préférée, c’est l’Ice Watch Purple Ice Jelly. Trop classe!

Article rédigé par Laurie Tchewwy Diricq

ShopandCook : Mon caddie est il le moins cher?

28 Fév

Edit du 10.05.2012 : FeedMyCart a changé de nom, ils s’apellent désormais Shop and Cook.

Autour de moi, tout le monde bosse dans la com, la pub ou le web, mais peu sont ceux qui s’intéressent de près à la facture de mes courses. Alors quand Chloé m’a demandé si je voulais tester son projet et faire des économies, j’ai directement dis oui! (Mes heures sup’ au bureau sont donc justifiées!)

Mais pourquoi faut il s’interesser de près à un caddie?
Parce que c’est la crise, mon cher!
Et pourquoi moi?
Parce que comme moi, +-15% de la population belge sont des  jeunes entre 25 et 30ans qui vivent seuls.

Plus sérieusement, l’idée est très bonne : quitte à prendre la voiture pour aller faire des courses, autant calculer là où ça nous reviendra le moins cher.
Perso, j’utilise beaucoup de produits blancs (Rappelez-vous, j’expliquais à la SNCB que j’étais pauvre…) et je dépense un quart de mon salaire pour ce qui est de la nourriture et des courses en général.

Décortiquons l’affaire :

Le site : http://www.ShopandCook.com (s’inscrire ICI)
Le concept : Un site de recettes, un planning des repas, un créateur de listes de courses et un comparateur de supermarchés
Qui donc : Une petite entreprise qui vient de Mons et où Chloé se laisse aller à créer des recettes avec amour!
Comment ça marche?
D’abord, on s’inscrit et on crée son profil. Dans mon cas, j’ai mis que j’habitais avec mon monsieur fantastic, puisqu’on est 2 bouches à nourrir.

Ho, j’ai un collier en perle!

Ensuite, on recherche des recettes  et on les ajoute dans son planning pour prévoir tout ce qu’on va manger de la semaine.

Oui, le Nutella est OBLIGATOIRE!

Après l’avoir validé avec l’ensemble de la famille pour certains ou par son propre estomac (comme moi), on passe à l’étape : je crée ma liste de courses. Pas facile à première vue, mais  quand on a compris, ça va tout seul!

Bière… choix personnel!

And then… soit on imprime ou on recopie dans son calepin ou on envoie sa liste de course sur son smartphone sur l’application MyShopi. Ou bien… on compare ses achats en ligne!
En grande fan des achats en ligne, j’ai donc choisi le comparateur.

Surprise!!!

Et paf, c’est la surprise! Non seulement j’habite dans un coin rempli de Carrefours, mais en plus, celui ou je vais actuellement faire mes courses est le plus cher! SURPRISE!
Après un petit nettoyage (oui, j’ai quand même mes marques favorites), j’en arrive à un caddie et des conseils pour faire mes courses moins cher.

Les plus (+)

+ Fallait y penser! Perso, mon papier quadrillé collé sur mon frigo me semble totalement naze maintenant.
+ C’est clean, c’est propre, c’est sobre. Il n’y a pas de pub dans tous les coins et pas de couleurs criardes. La simplicité, parfois, c’est beau!
+ Il y a des truffes, il y a des cupcakes, il y a des crêpes, … Que du bonheur!
+ Il y a des plats micro-ondables! Vous savez, quand on rentre à 7h du boulot, qu’on est seul pour manger en compagnie de la télé et de son pc, cuisiner n’est pas une priorité. Donc, on bénit l’inventeur du micro-onde et on improvise un chinois devant Heroes avec des Aïki Noodles.
+ L’impression du planning et de la liste des courses en pdf, c’est juste parfait! Je l’envoie par mail à mon Jules qui approuve ou pas et puis j’ai plus qu’a la coller sur mon frigo!
+ Le système de Feedback présent sur le site permet de signaler le moindre petit bug. Pratique!
+ La consommation de calories journalière est indiquée selon le type de personne et son activité physique pour pouvoir calculer la quantité exacte à proposer lors de chaque repas. C’est clair que 150g de poulet c’est parfois peu… Bien joué!
+ MyShopi, je découvre, mais c’est vachement pratique. Bon, c’est pas aussi précis que la verison de ShopandCook sur le web, mais sur ma tablette, ça rends bien.

Les moins (-) :

– Dommage qu’il n’y ait pas LeaderPrice, Aldi et Lidl pour pouvoir analyser la différence entre les produits blancs.
– Ça manque un peu de fantaisies dans les recettes, on y retrouve presque toutes les viandes, les pâtes, les poissons et même des plats micro-ondables, mais pas encore les boulet sauce lapin.
– Peut-on vraiment dire de réaliser des truffes pour 1 personne? non, et je m’insurge contre cela : les truffes, on les partage, même avec les contrôleurs de trains. Donc certaines recettes devraient être verrouillées et indivisibles.
– Pour être parfait, il faudrait une version mobile. Le même concept, mais que je peux gérer en direct de mon iPhone dans le train le soir.

Verdict:

J’aime et j’adopte! J’ai de toute façon toujours un pc sous la main, j’adore cuisiner mais pas de trop non plus et en plus, je fais des économies.. C’est tout bénef. J’aime bien aussi la liaison avec l’application sur smartphone.
Comme quoi, on arrête pas le progrès!

Retrouvez ShopandCook sur Facebook aussi : 

Article rédigé par Laurie Tchewwy Diricq 

Mea Culpa… et bon annif petit blog!

22 Nov

Mince, je me rends compte que j’ai plus posté sur mon blog depuis longtemps (le 8 septembre, j’ai honte!) et qu’il est temps que je donne signe de vie.

Voilà donc quelques raisons de mon absence :

1/ Le 23 octobre dernier, j’ai passé le quart de siècle

Si, si, on y est, le quart de siècle!
25ans d’absurdités, de réussites, de coups durs, de bêtises pour en arriver là! J’ai fait au moins 100 cupcakes pour l’occasion et je suis désolée pour ceux à qui je n’en ai pas offert. Votre tour viendra!
Donc pour en revenir à mes 25 balais… J’ai eu des cadeaux fabuleux! Pour ceux qui ne le savent pas encore, je suis une grande fan des trucs colorés un peu inutile et puis j’ai déménagé (on y vient…) donc j’ai eu de quoi me faire un appart de rêve et plein de bières!

2/ J’ai déménagé

Pas du petit déménagement de gamin, non non, un vrai déménagement de princesse!
Mes potes sont tous venus à grands renforts de remorques, coffres, caisses et boîtes à outils pour vider ma petite maison du centre ville et tout déménager dans mon appart grand luxe à la gare. Ils sont fabuleux!
Donc, comme je le disais, je suis locataire d’un immense appart qui a la particularité d’avoir une immense baignoire, d’être hyper chaud et d’avoir le train qui s’arrête devant ma porte. Le bonheur complet pour quelques euros de plus!
Ca me rappelle une chanson d’été 67 :
« Dans toutes les villes du monde, le quartier le plus immonde,
C’est toujours celui de la gare, où l’on ose pas sortir le soir »
Ma nouvelle mission est donc de terminer de déballer mes cartons, de m’installer et d’organiser une vraie pendaison de crémaillère!

3/ J’ai eu une minerve

C’est la partie la moins cool. On dirais que parce que j’ai vieilli, ma santé a décidé de s’acharner sur moi pour plein de raison. Dont une vraiment pas cool : la minerve.
Qui dit déménagement, dit IKEA, qui dit Ikea, dit montage. J’ai eu la bonne idée de monter mes meubles avec un torticolis et donc de me coincer un nerf.
ça, c’est pour le théorique. Dans la pratique, c’est beaucoup plus drôle:
– S’habiller quand on a 2 mains gauche, c’est déjà pas simple.. Mais alors quand on a une minerve, on peut bannir tous les cols montants, les écharpes pas assez large, les colliers… Seigneur, quel enfer!
– Vous avez déjà cuisiné sans regarder votre plan de travail? Et bien moi, oui! Et c’était nul! Merci les plats cuisinés..
– Je crois que j’ai regardé tout le monde de travers pendant quelques jours. Habiter seule, c’est être obligée, même toute coincée, d’aller faire des courses. Et comme pas possible de cuisiner, on se rabat sur les plats  micro-ondables.. et donc, on fusille du regard tout le monde parce que c’est le seul moyen de ne pas se faire mal.
– Dernier point, et le pire… Pas de bisous! Pas de bonjour, pas d’au-revoir, pas de démonstration d’affection ou d’amour. Même pas un câlin à Judas!

4/ J’ai enfin mis mon bébé au monde

Ne vous réjouissez pas, il n’est pas question de vergetures, de perte des eaux et de contractions. Mais comme j’avais obtenu le job de mes rêves et que j’y bosse dur parce que je m’éclate au boulot et que j’y tiens (Sérieusement, vous en connaissez beaucoup des jobs où l’on se plaît vraiment?) et bien j’ai finalement pu inviter quelques personnes à devenir testeur de mon projet.
Mes collègues et moi sommes très fier, on s’occupe maintenant de lui donner la vue, l’ouïe, l’odorat.. enfin soit, d’en faire un véritable enfant pour lui apprendre à marcher! Youpie!

6/ Pour clôturer

Le rideau s’est fermé, la troupe a rangé ses costumes et accessoires et on a remis les clefs au concierge. Ce samedi, on a donné la dernière représentation de « El costume du dimince » à Carnières. Cette pièce, écrite par un membre du Pavé Picard Binchou, raconte l’histoire de femmes qui préparent le costume du dimanche de leurs époux et tente d’expliquer la magie du carnaval à une italienne. On l’avait jouée aux fêtes de Septembre à Binche, 5 fois en un weekend, et une petite dernière ici. C’est tout maintenant, on s’apprête déjà pour autre chose…

Mais quelle fabuleuse expérience!

Sinon, la Belgique n’a toujours pas de gouvernement, je suis toujours accro au chocolat, j’ai acheté un nouveau manteau génial, j’ai reteins mes cheveux en roux et j’ai hâte qu’il neige…

 

BON ANNIVERSAIRE PETIT BLOG!!

 

Les sims sur Facebook?

5 Août

Un rêve devenu réalité?

Je me rappelle de ma jeunesse, à passer des heures incalculables devant ce jeu de simulation sociale : Les SIMS!

Pour l’info officielle (source):
« , Electronic Arts annonce l’arrivée des “Sims Social”, une application Facebook qui vous permettra de faire évoluer votre Sim et d’interagir avec les Sims de vos amis via Facebook, à tout moment, où que vous soyez. Quand vous êtes hors-ligne, vos amis pourront continuer d’interagir avec votre Sim, et vous découvrirez à votre retour sur Facebook, grâce à la fonction Replay, ce qu’il s’est passé en votre absence pour votre Sim et pour son environnement … »

Maintenant analysons ça :

* Les sims avaient déjà un impact sur le temps passé sur le jeu. De quoi rendre facilement addict ceux qui l’étaient déjà… de trop!
* Le jeu a un certain prix, quel que soit la plateforme (pc ou console), mais sur Facebook, ce sera gratuit.
* On va pouvoir interagir virtuellement avec les gens. Là, cela mérite développement.
-> Donc, mon Sims de Tchewwy, normalement en couple avec Jules, va pouvoir draguer Jacques, mais être le meilleur confident de Lina alors qu’on ne lui parle plus depuis 3ans à part un message sur le mur pour les anniversaires.
* Et pour conclure, La page Facebook des Sims, qui était déjà en béton, Community management parlant, va l’être encore plus.

Si on suit bien, les Sims sur Facebook, contrairement à Zynga ou autres BuddyPokes, c’est le retour du social virtuel sur un réseau social virtuel.

Bref, je l’attends avec impatience!

Article rédigé par Laurie Tchewwy Diricq

Facebook, indicateur de vieillesse

31 Juil

Moi j’adore surfer et lire des trucs.
Surtout sur les blogs.
Mon préféré serait du genre à www.zeros-sociaux.fr 

« Tchewwy, reviens, j’ai les mêmes à la maison! »

Quand on approche 25ans, on remarque que notre vie change.. et que notre flux d’actualité Facebook aussi!

1- les bébés

Si nous on vieillit, nos amis aussi. Et évidemment, on passe par différents stades de la vie comme le mariage, les couples et ensuite… les bébés. Évidement, tout ce concentré d’évolution de l’homme se visualise facilement! Regardez votre mur Facebook : Ca va grouiller de photos de bébé, de pipicaca et de faire part de naissance. Avant on parlait d’horloge biologique, maintenant c’est les commentaires…
« Et toi tu t’y mets quand? »

2- Les mariages

C’est comme pour les bébés, à l’exception que vous y êtes parfois invité et qu’on insiste pour vous voir en belle robe, parfois vous avez même la chance d’être témoin.
Mais, l’étape mariage se vit à travers Facebook : le changement de statut « en couple » vers « fiancée », puis « fiancée » à « mariée » avec en prime les photos de la bague, des messages sur le mur très langoureux et des préparatifs dont on ne rate pas une miette!

3- Les « sorties »

Avec Facebook, on sait tout. On sait qui vient de se faire larguer, qui a perdu son job, qui a perdu son chat et qui est le plus poilu. Je suis la première à participer à l’invasion de nouvelles stupéfiantes et débordantes d’intérêt.
Mais ce que j’adore savoir par dessus tout, c’est ce que font les gens quand ils ne bossent pas!
On à droit à « Monsieur Toulemonde » est à : Mc Do » grâce à Facebook Lieux, à la promo de LA soirée de l’année à ne pas rater, mais également à de grands débats sur la qualité de la soirée précédente dans certains statuts: « Madame Personne > Mademoiselle Moi : Trooooo bien de te voir danser sur les tables à la kermesse au boudin ».

Jusque là, c’est génial et c’est la raison pour laquelle j’aime autant Facebook. Le problème arrive quand tu te rends compte qu’a 20ans, tu écumais les boites, tu dansais jusqu’au lendemain midi dans les soirées et que tu cultivais la gueule de bois le lundi… Mais maintenant, tu es « vieux » et tes amis s’encroûtent.
Les photos sont moins nombreuses, les sorties se font au restaurant avec les collègues, tu postes « quelle soirée de feu » à minuit parce que c’est déjà tard et l’abus d’alcool est encore plus visible quand tu porte ta cravate sur ton front.

Parce qu’il faut l’avouer, entre l’argent que l’on a dépensé pour le mariage, les cris de bébé affamé toutes les 4h et la guinze qu’on a eu vendredi à l’anniversaire du mari de la tante de la cousine de Jules…
Vivement Lundi, qu’on retourne au bureau! 

Article rédigé par Laurie Tchewwy Diricq

Cet été, je prends l’apéro en Wallonie!

14 Juin

C’est un moment apprécié de tous : l’apéro.

Pour les plus bavards, c’est le moment de discuter avec plein de gens,
pour les plus assoiffés, de se désaltérer,
pour les business, de se vendre
et pour les autres, d’aller prendre l’air!

Résidant en Belgique, j’ai fait le tour de tous les apéros  en Wallonie et à Bruxelles à prendre cet été (du moins, ceux que je connais).

1/ Les apéros urbains

? A Bruxelles
Quand? Tous les Vendredis, de 17 à 23h, du 03 juin au 02 septembre
Combien? Gratuit
Quoi d’autre? Depuis 2009, Les apéros urbains font partie intégrante de l’agenda festif bruxellois. De plus, à l’achat d’une boisson, vous recevez votre « pass » pour la soirée qui clôture l’apéro dans un lieu prédéfini (K-Nal, expo…).


www.aperos.be ou  Les apéros urbains sur Facebook

2/Les apéros de Wallonie

? soit au Parc Reine Astrid à Charleroi soit à la Place du Parc à Mons.
Quand? Un jeudi sur deux, de juin à fin septembre, de 17 à 23h
Combien? Gratuit
Quoi d’autre? Tout nouveau concept, les Apéros de Wallonie ont débarqué en début juin 2011. Les  apéros sont associés à l’art de la photographie.

www.aperosdewallonie.com ou les aperos de wallonie

3/ Le retour du Jeudi/Les apéros chic

Où? Au Business Centre d’Imagix Mons
Quand? Chaque jeudi de 18 a 23h.
Combien? L’entrée est gratuite et sélective, l’achat de boissons se fait sur base d’une carte de membre à 5€.
Quoi d’autre?  Bien que situé dans le Business Centre, les apéros chic n’ont rien en commun avec le business. Prévoyez donc votre plus belle tenue et votre plus beau sourire.


Le retour du Jeudi sur Facebook


4/ Les City’s Night

Où? Le CityForm à Gosselies
Quand? tous les jeudis
Combien? L’entrée comprends une carte de membre à 5€ qui servira à l’achat de boissons
Quoi d’autre? Succès de l’été 2010, on ne sait toujours pas si une édition 2011 est prévue.

www.citysnight.be ou les citysnight sur Facebook

5/Le Balth’After Work

? Au café Le Balthaz’Art à La Louvière
Quand? Tous les jeudis, dés 19h.
Combien?  5€ comprenant une boisson et un lunch
Quoi d’autre? Réservation par sms jusqu’au mardi soir précédent, accessible à partir de 21ans.

Le Balthaz’Art sur Facebook

6/Les « Tu dis apéro? »

? Dans des endroits insolites de Thuin et de sa région
Quand? Toutes les 2 semaines, de mai à septembre à partir de 18h
Combien? gratuit
Quoi d’autre? Bar, barbecue, musique, mais aussi lieu emblématique qui vous fera découvrir l’histoire de la Thudinie.


www.novatouch.be ou NovaTouch sur Facebook

7/ L’Apéro Vintage de Lasne

? Les « Jardins de Sport Village » à Lasne
Quand? Tous les vendredis de 17h à 22h? du 03 Juin jusqu’au 02 Septembre
Combien? Gratuit
Quoi d’autre? Des activités sont prévues pour les jeunes parents et leurs enfants afin de pouvoir les laisser profiter de l’apéro:


http://lesaperitifsvintage.be/ ou les apéritifs vintage sur Facebook

8/ Les cafés numériques

? Dans le centre de Bruxelles
Quand? Chaque mercredi, dès 19h
Combien? gratuit
Quoi d’autre? Les plus « webeux » d’entre nous y sont déjà accro, c’est un bon moyen de rencontrer les professionnels du web et de la com’ et de discuter des nouveaux médias et de la technologie. Une édition Liégeoise s’est également greffée à celle ci.

http://www.cafenumerique.be/ et Le Café numérique sur Facebook.

Cette liste n’est pas exhaustive, et j’ai peut-être oublié des évènements, mais c’est déjà le moment de préparer vos agendas et vos potes.
Bref, si vous ne savez pas quoi faire de vos soirées en semaine, c’est que vous le voulez bien 😉

Article rédigé par Laurie Tchewwy Diricq

Monsieur est malade?

25 Mar

Dans une relation amoureuse, il y a toujours des étapes.
Plus vous franchissez celles-ci et plus sous savez que vous vous rapprochez de la case “Amour Fou”.
Mais avant d’y parvenir, Jules trouvera une quantité astronomique d’embûches qu’il vous faudra surmonter… Accrochez-vous !
Imaginez… Jules est installé confortablement dans vos bras quand soudain, c’est le drame : il éternue !
Vous allez devoir faire face à une dure réalité de l’espèce masculine : Un homme malade est un homme persuadé qu’il frôle la mort.
Je ne plaisante pas ! Il a été prouvé (non scientifiquement) par moi-même et mes comparses, qu’un homme, de tout âge, se considère comme étant « au bout de sa vie » lorsque le moindre petit microbe le frôle.

Pourquoi?

La véritable raison est que, depuis toujours, les femmes sont conçues et préparées pour pouvoir supporter la douleur : règles, accouchement, cystite, épilation… Tandis que l’homme, lui, ne voit la douleur que momentanée: griffes, hématomes, égratignures, … Ceci explique donc que même malade, si Jules est malade aussi, vous allez devoir jouer les infirmières.

Et moi?

C’est à vous de faire le choix, mesdames! Soit vous attendez patiemment qu’il se remette sur pied de son micro rhume qui l’a presque conduit aux soins palliatifs, soit vous prenez sa guérison en main.

Pour la 1ère solution, je ne peux pas vous aider, par contre pour la 2e, j’ai des petits conseils d’amies à vous offrir!

1- Essayez de vous renseigner sur sa maladie. Symptômes, douleurs, depuis quand… Il se sentira au centre de votre attention et guérira mentalement un peu. Usez de votre psychologie féminine 😉
2- Ne le grondez pas s’il en fait des tonnes. La vérité, c’est qu’il est jaloux. Nous supportons 9 mois de grossesse, les contractions, les migraines hormonales, les crampes, les épilations répétées, … et surtout, toutes les pubs sont dirigées droit vers notre cerveau. Je peux donc comprendre que Jules en fasse des tonnes sur son petit bobo, il n’est pas habitué et son égo de mâle en prends un coup.
3- Jouez les infirmières. Le potentiel érotique de la blouse blanche mélangé au vôtre, vous pouvez être sure qu’il sera beaucoup moins malade tout à coup !
4- Sortez les remèdes de grand mère. C’est l’occasion de démontrer tout votre savoir-faire, votre intelligence supérieure et votre instinct féminin. Fouillez les livres de remèdes et conseillez le, avec un air affirmé et connaisseur. Vous ferez des miracles !
5- Tombez malade aussi. Ce sera une occasion idéale pour cocooner à 2 et prendre soin l’un de l’autre.

Quelques remèdes de grand mère:

Il a mal aux dents? Faites lui boire une gorgée d’alcool très fort (liqueur, saké, peket…), se gargariser avec et ensuite le recracher. L’alcool anesthésie la douleur.
Il a un rhume? Un bon bol de lait chaud avec du miel et “au lit” !
Il a mal au ventre? Il faut prendre un clou de girofle et le mâcher le plus longtemps possible.
Il a des soucis de digestion? Une tisane aromatisée à la canelle ou à l’anis fera aussi des miracles !
Il a mal aux yeux? Faites une purée avec un bout de pomme et appliquez le en pansement sur l’oeil pendant une petite demie heure.
A vous maintenant de vous transformer en Wonderwoman et de prouver à Jules que sans vous, il n’est rien!
Article rédigé par Laurie Tchewwy Diricq & Line Laurent

Inutile : Ode à mon voisin de bus

18 Fév

J’adore voyager.
Voyager dans tous les sens du terme, m’évader, prendre le train, le bus, les voyages en voiture.

Et les voyages, ca permet de rencontrer tous les spécimens possibles et inimaginables.

Ce weekend, lors d’un de mes voyages, je me suis faite draguer par un jeune homme à l’allure (l’hygiène, les vêtements, le langage..) douteuse.

Ce qui a permis à mon imagination fertile de déraper, de m’imaginer dans 5ans, en train de vivre avec cette personne et donc de lui dédicacer un petit poème:

« Ce que j’aime chez toi, c’est ton regard vitreux et ton humour de balai à chiottes.
J’aime aussi tes performances à la PS3, dommage que ce ne soit que là.
J’apprécie la venue des tes amis jusqu’aux petites heures, ce qui rends mon sommeil encore plus doux avec vos exclamations masculines qui me bercent.
Tes émanations nocturnes et diurnes de gaz bucaux et anals sont devenus pour moi un hymne de nostalgie. Ta consommation poussée de plantes aux vertus douteuses dans le canapé me rends toute perturbée quand je rentre d’une longue journée et que je te retrouves dans état larvaire avancé.
J’adore tes rares visites dans la salle de bain, ce qui rends ton odeur facile à reconnaître parmi les tiens que tu fréquentes bien assez.
J’ai cru atteindre le summum de mes surprises, jusqu’à la découverte de ta voiture tunnée, transformée en gouffre à thunes en cuir noir illuminé d’un gout peu rassurant.

Mais grâce à toi, j’ai découvert que Darwin avait raison…

L’homme descend du singe! »

Merci!

%d blogueurs aiment cette page :